Qu’est ce que l’appareil auditif va changer ?

appareillage-auditif-résultats

9 millions de Français souffrent de difficultés auditives, et certains refusent d’affronter la situation, alors que plus la prise en charge se fait tôt, plus l’aide auditive est légère. Il faut toutefois préparer cet appareillage auditif.

Se préparer à l’appareillage auditif

Franchir le cap de l’appareillage auditif peut être, dans un premier temps, difficile pour la personne malentendante. En effet, les problèmes auditifs sont entourés de préjugés et sont parfois perçus comme un handicap. Dans ces cas-là, on peut se dire que l’appareil auditif est la preuve visible aux yeux des autres de ce « handicap ». Mais se faire appareiller d’aides auditives est pour beaucoup de personnes sourdes ou malentendantes une solution salutaire, qui permet de se reconnecter à son environnement social.
Il existe aujourd’hui un large choix de produits, équipés d’une technologie avancée, ce qui permet à chacun de trouver la prothèse auditive qui lui convient.
Toutefois, il est important de prendre le temps de la réflexion avant de se faire appareiller. Le modèle choisit doit correspondre à son style de vie et doit, par ses caractéristiques techniques, convenir aux habitudes quotidiennes de la personne malentendante. D’autant que cela représente un investissement certain. C’est pourquoi, il est conseillé de prendre le temps de tester plusieurs modèles.

L’appareil auditif, pour quels résultats ?

L’appareillage auditif est pour le malentendant un changement considérable. Il est importante de garder en tête que, généralement, plus la perte auditive est forte, plus la récupération auditive suite à l’appareillage prendra du temps et demandera des efforts.
Mais, dès le début, la personne appareillée redécouvrira des petits bruits oubliés, comme les bruits de pas, ou le chant des oiseaux. C’est déjà une prise de conscience de la perte auditive, mais surtout du gain de confort à venir. Cela peut aussi être perturbant dans le cas où la personne se retrouve dans un environnement bruyant, comme une rue animée. Il faut donc que la personne malentendante se réapproprie progressivement ce champ auditif, en s’exposant à des situations qui sollicitent de plus en plus son audition. Pour commencer, elle peut, par exemple, tenir des conversations avec quelques personnes dans un environnement calme. Puis, passer à des ambiances sonores plus complexes, afin d’habituer l’oreille à ses nouvelles facultés.
Au début, cela peut fatiguer la personne appareillée. Il faut donc prendre son temps, et consulter son audioprothésiste en cas de difficultés trop gênantes. L’appareil auditif peut également émettre un sifflement aigu, ce qui gêne le confort auditif. C’est ce qu’on appelle l’effet Larsen qui est lié à un mauvais réglage du micro ou de l’amplification.
L’appareillage auditif peut donc être compliqué au départ, à cause de la phase d’adaptation. Mais, il ne faut pas se décourager, les efforts finiront par payer.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>