Quand changer son appareil auditif ?

changer-appareil-auditif

Le même appareil auditif peut vous accompagner toute votre vie, si vous l’entretenez correctement et gérez les pannes qui surviennent. Toutefois, ces appareils peuvent aussi s’user naturellement, il faut alors en changer.

La durée de vie d’un appareil auditif

Bien évidemment, la durée de vie de l’appareil auditif dépend en grande partie de vous ! Si vous en prenez soin, que vous l’entretenez correctement et régulièrement, il peut durer de nombreuses années sans problème. Mais l’appareil auditif s’use tout de même, plus ou moins rapidement en fonction de la qualité des composants du modèle choisi. Les conditions de port peuvent aussi jouer sur la durée de vie de l’appareil auditif. Par exemple, si vous vivez dans une région humide, en bord de mer par exemple, vous risquez de devoir changer d’appareil auditif plus tôt.
Il est donc important de consulter votre audioprothésiste régulièrement car, au-delà des réglages qu’il effectue, il surveille aussi l’état général de la prothèse auditive. Généralement, la durée de vie d’un appareil auditif est de 5 ans. Après ce délai, l’appareil nécessite plus de réparations et son efficacité diminue. Plutôt que de dépenser plus d’argent, pour moins de performances, il est alors préférable de changer d’appareil auditif. Dans le cas d’appareil intra auriculaire, la durée de vie est plus faible, aux alentours des 3 ans. Ces durées de vie dépendent bien évidemment de la qualité de l’appareil auditif et peuvent donc varier.

Gérer les pannes du quotidien et changer d’appareils auditifs

Etant donné l’investissement que représente l’appareillage auditif, on ne peut en changer à la moindre panne. D’autant que les prothèses auditives sont vendues avec un contrat de maintenance et une garantie constructeur inclus dans le prix de vente. Cette dernière est généralement d’une durée de 2 ans, mais vous pouvez souscrire une extension lors de l’achat. Attention, cette garantie n’intervient que si la panne est lié à un problème technique de l’appareil, et non si vous l’avez-vous-même cassé, ou perdu. Certains audioprothésistes proposent des assurances, qui couvrent ces cas-là.
Lorsque vous constatez un problème dans le fonctionnement de l’appareil, il ne faut surtout pas essayer de le réparer vous-même, vous risquez d’aggraver la situation. Adressez-vous à votre audioprothésiste ou à un spécialiste.

Voici les pannes les plus courantes et leurs origines possibles :
– Si le son est déformé : Retirez la pile, essuyez-la avec un tissu sec et propre. Retentez plusieurs fois si cela ne fonctionne pas.
– Si l’appareil émet un sifflement : Il peut être tout simplement mal placé. Enlevez-le et remettez-le.
– Si vous n’entendez aucun son : La pile peut être vide, changez-la.

Ces solutions sont une première étape dans la gestion des pannes. Si cela ne résout rien,  consultez impérativement votre audioprothésiste.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>