Le financement de votre appareil auditif

remboursement-financement-appareil-auditif

Vous souffrez de troubles auditifs et vous souhaitez vous équiper de prothèses auditives. Seulement, les prix élevés vous font peur. Il existe heureusement des aides au financement pour les appareils auditifs.

L’Assurance Maladie rembourse une partie de vos appareils auditifs

La contribution de l’Assurance Maladie s’applique aux frais :
– D’achat de l’appareil auditif et de ses accessoires, comme les piles
– De prise en charge de l’audioprothésiste, c’est-à-dire les entretiens et examens réalisés et la pose de la prothèse
– De réglages éventuels suite à l’appareillage, en cas de difficultés d’adaptation
– De conseil pour vous aider à vivre au mieux avec votre appareil et à l’entretenir
– De suivi de l’efficacité de l’appareil auditif, qui se fait aux troisième, sixième et douzième mois, puis deux fois par an
– De l’envoi au médecin généraliste des comptes rendus de suivi de l’appareillage

Sur cette base, il existe une grille de remboursement dont le pourcentage dépend de votre âge et du degré de perte auditive.

Si vous avez plus de 20 ans, les prothèses sont remboursées à hauteur de 60%, sur la base d’un prix de 199,71€. L’Assurance Maladie rembourse également une partie des accessoires (embout auriculaire, écouteur, microphone…) et de l’entretien de l’appareil, à hauteur de 60%, et ce jusqu’à 36,59€.

Pour bénéficier de l’aide de l’Assurance Maladie, il faut remplir certaines conditions. Tout d’abord, avoir une prescription médicale, attestant que l’appareillage est nécessaire. Ensuite, l’audioprothésiste doit vous remettre avant l’achat un devis normalisé, accompagné d’une fiche technique qui présente les principales caractéristiques de la prothèse ainsi que le détail de la prestation d’adaptation. Enfin, l’appareil auditif choisi doit figurer sur le Liste des Produits et Prestations (LPP) établie par l’Assurance maladie.

Votre mutuelle santé peut aussi participer aux frais d’appareillage auditif

Votre mutuelle ou complémentaire santé peut participer aux frais que ne couvrent pas l’Assurance maladie. Cela concerne tout ou partie de la somme restante, en fonction du contrat souscrit. Ce remboursement n’est pas forcément lié au prix de l’appareil auditif. En effet, il peut se faire soit en fonction d’un pourcentage de remboursement, soit sur une base forfaitaire. Dans le premier cas, la mutuelle peut vous rembourser, par exemple, 200% de la base de remboursement de l’Assurance maladie. Si le remboursement se fait sur une base forfaitaire, la mutuelle vous remboursera un montant fixe, et ce, peu importe combien votre appareillage auditif vous aura coûté.

Il existe également des aides au financement, de la part de certaines caisses de retraite ou de prévoyance par exemple. Si la perte auditive est considérée comme un handicap, des associations tels que l’AGEFIPH (Association de Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés) ou encore les Maisons départementales du Handicap peuvent vous venir en aide.

Les conditions de remboursement variant d’une situation à l’autre, il est primordial de se renseigner directement auprès de ces organismes.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>