Qu’est-ce que l’implant cochléaire ?

implant-cochléaire-surdité

Peu connu et pourtant révolutionnaire pour les personnes souffrant de surdité, l’implant cochléaire est un implant électronique nécessitant une intervention chirurgicale, nécessaire lorsque les prothèses auditives ne suffisent plus. Qui peut en bénéficier et quels sont les résultats attendus ? Toutes nos réponses.

L’implant cochléaire est constitué de 2 parties. La partie externe comprend un microphone qui capte les ondes sonores extérieures. Celles-ci sont ensuite transformées en signaux électriques et transmis à une antenne placée sur la tête et maintenue par un aimant. La partie interne est constituée d’un stimulateur placé sous le cuir chevelu et relié à l’os. Le stimulateur transforme à son tour les signaux électriques en impulsions et les envoie aux électrodes dans l’oreille interne. Elles sont ensuite relayées jusqu’au cerveau.

L’implant cochléaire, pour qui ?

L’implant cochléaire s’adresse aux personnes souffrant de surdité sévère ou profonde, peu importe son origine ou son ancienneté, lorsque celle touche les deux oreilles.
Cet implant électronique convient aux patients dont la surdité est due à un endommagement de la cochlée, l’organe de l’ouïe. Elle est particulièrement adaptée chez les enfants atteints de surdité congénitale. Certains enfants naissent sourds, certains perdent l’audition en grandissant, souffrant alors de surdité acquise. L’opération est réalisable à moins d’un an, du moment que les équipes médicales attestent du caractère définitif de la surdité, ce qui nécessite une période d’observation. Les personnes âgées peuvent également se faire implanter, en tenant compte du poids de l’intervention qui nécessite une anesthésie générale et qui dure 3 heures. Il semblerait également que l’implant cochléaire réduise les acouphènes.

Il faut aussi savoir que l’implant cochléaire est un dispositif coûteux, ce qui peut expliquer le taux de sous-équipement en France. En effet, même si l’Assurance maladie prend en charge les frais de matériel et d’opérations, l’assurance et l’entretien de l’implant reste presque intégralement à la charge du patient.

L’implant cochléaire, quels résultats ?

L’implant cochléaire est équipé d’un processeur qui filtre les ondes sonores et traite en priorité les voix humaines. Une fois appareillé, le rendu pour le patient est différent de l’audition naturelle. Cette acclimatation passe par une rééducation du patient, ainsi qu’un temps d’adaptation pour le cerveau.

Les résultats de l’opération dépendent des patients et de leur surdité. Dans le meilleur des cas, elle peut suffire pour mener une vie normale telle que suivre des conversations téléphoniques ou discuter dans un environnement sonore moyennement bruyant.
Les études après 18 ans de pratique de l’implantation cochléaire montre que pour un tiers des implantés, l’opération est un franc succès, un tiers de résultats corrects et des résultats peu satisfaisants pour le dernier tiers (source IFIC). Les personnes implantées peuvent par exemple entendre des bips ou des sifflements passagers après l’opération, ou encore percevoir les voix déformées.
Chez les enfants, on remarque que plus l’opération est réalisée tôt, meilleurs sont les résultats et l’adaptation, alors que chez les adultes sourds de naissance, par exemple, la transition est plus difficile.
Dans tous les cas, la pose d’un implant cochléaire est un acte lourd de conséquences où la psychologie du patient et son vécu de sa surdité doivent être pris en compte afin d’obtenir les meilleurs résultats.

You may also like...

1 Response

  1. schoubben dit :

    Bonjour ,je souffrais de surdité progrèsive depuis q q années vers l’age de 40ans,j’ai été
    opérée +- vers l’age de 60 ans = ok pendant + – 10 ans ,ensuite je me suis fais appareiller
    des deux oreilles après 5 ans je n’entends plus qu’a 95 %côté gauche et + – 40% a droite,je ne porte plus que l’appareille a droite,le gauche est plutôt nul .
    Que pensez-vous de mon cas ? j’ai maintenant 84 ans !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>