Eviter les bouchons de cérumen

bouchons-cerumen

Le cérumen est une substance naturelle produite par l’oreille pour protéger les parois du conduit auditif de l’humidité et éliminer les poussières et autres bactéries qui s’y introduisent.

Comment éviter les bouchons de cérumen ?

Le bouchon de cérumen, aussi appelé « bouchon de cire » à cause de l’aspect cireux du cérumen, est dû à une surproduction de cérumen ou à une mauvaise évacuation de celui-ci. Normalement, le cérumen est poussé vers l’extérieur de l’oreille grâce aux mouvements de mâchoire. Mais un bouchon de cérumen peut se former quand celui-ci s’accumule. Le conduit auditif est alors obstrué, ce qui entraîne une douleur, une baisse auditive ou des bourdonnements d’oreille. Acouphènes, vertiges, irritations sont également des symptômes révélateurs d’un éventuel bouchon de cérumen. Pour en être sûr, votre médecin généraliste pratiquera une otoscopie.

Il existe plusieurs explications à la surproduction de cérumen. Tout d’abord, un usage trop intensif de coton-tige, qui a tendance à repousser le cérumen dans le conduit  auditif. Il est alors conseillé d’utiliser son petit doigt, « l’auriculaire » qui porte bien son nom. Les personnes équipées d’appareils auditifs ou qui portent régulièrement des bouchons d’oreille s’exposent également à une augmentation de sécrétion de cérumen. La baignade peut aussi favoriser l’apparition de bouchon de cire, car l’eau fait gonfler le cérumen.
Enfin, les personnes qui produisent naturellement plus de cérumen, ou dont le conduit auditif est plus petit que la normale sont, de fait, plus sujets aux bouchons de cérumen.

Que faire en cas de bouchon de cérumen ?

Le bouchon de cérumen n’est généralement pas grave, et peut facilement être traité. Attention, n’essayez jamais de retirer vous-même un bouchon de cérumen à l’aide d’objets comme un coton-tige ou un trombone. Les bougies auriculaires sont également peu recommandées. Elles sont censées aspirer le bouchon de cérumen, après l’avoir fait chauffer. Mais les conséquences peuvent être plus dangereuses que bénéfiques, en entraînant des brûlures.

Vous pouvez éventuellement essayer de dissoudre le bouchon de cérumen, ou au moins de le ramollir, à l’aide de sérum physiologique. Il faut tout d’abord le mettre à température ambiante dans votre main, pencher la tête sur le côté et y faire couler le liquide. Restez quelques minutes ainsi. Cette manipulation, comme toute introduction de liquide dans l’oreille, est formellement déconseillée si votre tympan est perforé. C’est le cas si vous avez subi des otites à répétition ou des traumatismes, par exemple.

Si vous n’arrivez pas à le retirer, si la douleur persiste ou si elle est accompagnée de fièvre ou d’écoulement de liquide, consultez impérativement votre médecin généraliste. Il pourra extraire le bouchon de cérumen et identifier d’autres troubles éventuelles.

You may also like...