Ambiciti s’intéresse au niveau de pollution sonore et atmosphérique

ambiciti

La pollution atmosphérique nuit aussi bien à la santé qu’à l’environnement et lorsqu’on y ajoute la pollution sonore alors, les conséquences sont d’autant plus catastrophiques. Ambiciti a notamment développé une application du même nom, permettant de mesurer le niveau de pollution sonore et atmosphérique et de trouver plus facilement l’itinéraire le plus sain à prendre.

La prévention contre les dangers de la pollution sonore

La start-up parisienne Ambiciti s’intéresse de près la pollution sonore et atmosphérique et propose notamment de découvrir une nouvelle application pour Smartphone aux fonctionnalités révolutionnaires. Elle permet notamment d’éviter les itinéraires présentant les plus hauts taux de pollution sonore et atmosphérique et propose d’emprunter de nouveaux circuits plus sains. Les utilisateurs peuvent ainsi éviter les environnements les plus pollués et ainsi, mieux protéger leur santé.

Si les dégâts occasionnés par la pollution atmosphérique ne sont plus à discuter, il parait important de revenir sur les conséquences de la pollution sonore. On sait qu’une forte et longue exposition aux bruits est néfaste pour la santé. Au-delà de 85 décibels, l’on peut déjà dire que le volume est élevé et qu’il peut mettre l’audition en danger. Ce sont surtout les enfants et les adolescents qui sont les plus touchés par les problèmes de troubles auditifs et de perte progressive de l’ouïe. Comme ils ne se rendent pas toujours compte du problème auquel ils doivent faire face, les problèmes auditifs peuvent parfois entrainer d’autres soucis de santé. Les jeunes ne prennent pas également le temps de s’informer sur les risques auditifs qu’ils encourent et c’est notamment pour les aider à mieux évaluer le niveau de pollution sonore auquel ils sont soumis au quotidien qu’a été crée l’application pour Smartphone, Ambiciti.

Un système de géolocalisation des plus performants

Lorsqu’on vit en ville, il n’est pas toujours facile de s’isoler du bruit puisque la pollution sonore est présente au quotidien au même titre que la pollution atmosphérique. Consciente de ce problème, la start-up parisienne, Ambiciti, a développé une application pour Smartphone du même nom qui permet de mesurer le niveau de pollution atmosphérique et sonore dans les villes de 100.000 habitants et plus, permettant ainsi d’évaluer tout particulièrement les effets du bruit sur la santé.  Développée en collaboration avec l’Institut National de Recherche en Informatique et en automatique (Inria), cette application permet aux utilisateurs de se géolocaliser via leur Smartphone et de recueillir les données concernant le niveau de pollution de chaque rue.

Les rues les plus polluées seront ainsi mises en évidence sur la carte, tout comme les rues saines, ce qui fait que l’utilisateur pourra aisément visualiser la route la moins engrangée et de choisir son chemin en fonction d’indicateurs de pollution actuelle. L’application mesure également l’intensité des bruits en décibels et utilise à cet effet le microphone du Smartphone comme outil d’évaluation de la pollution sonore. En ce qui concerne l’évaluation de la pollution atmosphérique, Ambiciti mesure les mouvements dans l’atmosphère et la dispersion des polluants. À noter que l’utilisateur obtient toutes les données directement sur son Smartphone et peut ainsi mieux visualiser les itinéraires les moins pollués à suivre. Disponible sur Android et IOS pour de nombreuses villes d’Europe, l’application Ambiciti se pose comme une innovation dans le domaine.

You may also like...