Appareils auditifs : l’Agefiph décide de modifier son système de financement forfaitaire

troubles auditifs

En France, l’on note plus de 6 millions de malentendants et seulement 2 millions d’appareillés. L’explication est simple : les appareils auditifs coûtent en moyenne 1500€ et seulement 119€ sont remboursés par l’assurance maladie. C’est d’ailleurs sur ce point que souhaite intervenir l’Agefiph.

Des promesses qui ne tiennent pas la route

Il revient cher aujourd’hui de s’équiper de prothèses auditives. En effet, l’achat et la pose des appareils auditifs ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale contrairement aux lunettes, ce qui explique pourquoi il y a très peu de personnes qui en portent alors qu’ils souffrent de déficience auditive. Ce qu’il faut savoir, c’est que le fait de ne pas porter d’appareils auditifs a de lourdes conséquences chez une personne qui souffre de troubles auditifs. Outre les malaises, cela peut générer une dépression et même une certaine forme de démence chez certains sujets.

Le président, Emmanuel Macron, a énoncé lors de sa campagne présidentielle qu’il allait s’intéresser de près aux remboursements des restes à charge des patients, mais jusqu’à présent, aucune action n’a été concrètement menée. Il a été dit que la prise en charge des appareils auditifs serait de 100% d’ici 2022 alors que le remboursement par la sécurité sociale reste toujours aussi faible et que le remboursement des mutuelles est bien souvent inexistant. Au su de ce constat, l’Agefiph a décidé de modifier son système de financement forfaitaire et a mis en place une nouvelle aide renouvelable tous les 4 ans.

Une réforme du système d’aide au financement des appareils auditifs

Pour rappel, l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) a été créée en 1987 dans l’objectif d’améliorer l’insertion et la stabilité professionnelle des travailleurs handicapés. Elle accorde des aides au financement en compensation du handicap. Depuis le mois d’avril, l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) a choisi de réformer son système d’aide au financement des appareils auditifs.

L’aide accordée aux patients était jusqu’ici proposée sous forme de forfait de prise en charge d’un appareil auditif d’un montant de 700€. Les patients recevaient ainsi une aide de 1400 € pour une paire d’appareils auditifs. Comme cela ne représente même pas la moitié des prix des solutions auditives, l’Agefiph a choisi de mettre en place un système de tiers payant, réduisant ainsi le reste à charge.

Un dispositif innovant pour les patients

Pour profiter de l’aide au financement, le patient devra déposer une demande auprès de l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). À noter que la demande pourra être faite en ligne, sur le site de l’Agefiph ou directement dans leur bureau. Le montant de l’aide accordée sera ensuite calculé en fonction du coût du reste à charge. Le procédé pourra ensuite être renouvelé tous les 4ans.

La mise en place de ce nouveau dispositif devrait permettre aux patients de payer moins de restes à charge et ainsi, d’accéder plus facilement aux appareils auditifs, qui jusqu’ici, étaient assez chers.

You may also like...