Audioprothèse : vers une augmentation du reste à charge?

reste à charge

La mutualité française s’est associée à la société Harris Interactive pour la réalisation d’une enquête sur le remboursement de la sécurité sociale des frais médicaux et du montant du reste à charge des patients, notamment dans le secteur de l’audioprothèse. Le résultat de l’enquête a démontré que le reste à charge a nettement augmenté.

Des propositions jugées hors thèmes

Dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle, la Mutualité française a demandé à Harris Interactive de réaliser une étude sur les attentes des citoyens en matière de santé. Cela a révélé que ces derniers s’inquiétaient notamment du remboursement par la sécurité sociale des frais de santé et surtout des restes à charge. Selon les résultats de l’enquête, 51% des Français estiment que leur reste à charge a nettement augmenté lors de leur dernière acquisition de prothèses auditives. 26% des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête estiment que le reste à charge est resté le même tandis que 11% d’entre eux estiment que le montant a baissé. Le constat est le même pour les achats dentaires et les soins optiques alors que le développement des réseaux de soins constaté dans les trois secteurs aurait dû amorcer une baisse des tarifs, que ce soit des achats ou des soins.

Des avis départagés

L’étude a également révélé que 61% des Français sont satisfaits par le système de santé actuel, 46% d’entre eux pensent que le système n’est plus aussi efficace qu’il y a 5ans et 68% d’entre eux craignent que le système ne soit plus efficace dans les années à venir. Par ailleurs, 70% des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête estiment que les candidats à l’élection présidentielle ne tiennent pas assez en compte des problèmes de santé actuels. Il semblerait que leurs propositions soient à des années-lumière des véritables besoins des citoyens. Ces derniers souhaitent en effet plus de mesures concernant le financement de la protection sociale et la démocratisation de l’accès aux soins.

Un meilleur accès aux soins

L’accès aux soins a tout particulièrement été mis en avant par les sondés. 87% d’entre eux pensent qu’il devient urgent de  limiter les dépassements d’honoraires tandis que 83% des interrogés estiment que le plus important est de réduire au mieux les restes à charge. L’idée est d’arriver à mieux encadrer les prix des prothèses auditives et des lunettes ou d’en augmenter les taux lors du remboursement. 81% des personnes interrogées clament également que l’État doit mettre en place des mesures visant à  faciliter l’accès des patients aux réseaux de soins. Pour que les services soient efficaces, il faut également que les professionnels en question proposent de bonnes qualités de soins à des tarifs attractifs sans quoi, le reste à charge sera encore plus élevé que les remboursements des mutuelles et autres complémentaire santé.

Toujours dans le cadre de l’enquête, 42% des personnes sondées estiment que la répartition actuelle de la prise en charge des dépenses en santé par la sécurité sociale et les complémentaires-santé sont satisfaisants. 36% d’entre eux pensent toutefois que le remboursement doit être en grande partie fait par la sécurité sociale que par les mutuelles. Enfin, 20% estiment que la Sécurité devrait transférer la prise en charge vers les régimes complémentaires.

You may also like...