Challenge Audilab : la traversée de l’Atlantique à la rame

Challenge Audilab

Le Quinquatlantic Challenge Audilab est programmé pour le mois de décembre 2017. Pour cette première édition, deux quinquagénaires vont se lancer dans cette aventure unique. La traversée de l’atlantique promet d’être une épopée des plus incroyables pour ces deux hommes.

Le Quinquatlantic Challenge Audilab

Le Quinquatlantic Challenge Audilab se déroulera cette année du 5 au 15 décembre 2017. Pour cette nouvelle édition, l’objectif est de rallier les îles Canaries à la Martinique, en traversant l’océan Atlantique à la rame. Une aventure qui se rapproche plus de l’exploit sportif que deux hommes,  Philippe Berquin, 58 ans, et Gilles Ponthieux, 60 ans et atteint de la maladie de Parkinson, vont essayer de réaliser en trois mois. Le circuit en mer fait plus de 5000 km et les deux hommes n’ont que leurs rames pour les aider durant l’aventure. L’on estime qu’il faudra plus d’un million de coups de rame pour que les deux hommes arrivent à bon port.

Bien vivre, bien vieillir

Le challenge Quinquatlantic Audilab a été créé par Philippe Berquin, un sportif nantais de 58 ans et responsable informatique à la SNCF. Grand amateur de voile, il a déjà réalisé plusieurs traversées et entend partager sa passion avec le reste du monde. L’objectif de l’aventure est de prouver que l’exploit sportif est possible à tout âge et que pour bien vieillir, il est important de faire des activités physiques. Bien vivre et surtout bien vieillir, voilà le crédo de ce sportif de haut niveau qui entretient une passion folle avec les activités nautiques en tout genre.

Pour cette première édition en collaboration avec Audilab, Philippe Berquin s’est associé à Gilles Ponthieux, chirurgien dentiste de 60 ans, qui habite à Tréguier dans le Finistère. Gilles Ponthieux n’est pas un novice puisqu’il a déjà fait la traversée de l’Atlantique à la rame en 2009. Ancien véliplanchiste de haut niveau, Gilles Ponthieux est atteint depuis deux ans de la maladie de Parkinson. En choisissant de participer à l’aventure, il confirme l’idée du bien vieillir, et ce, en pratiquant une passion qui leur est propre.

Un entrainement de haut niveau

Les deux hommes préparent un long voyage qui se révèlera assez éprouvant autant sur le plan physique et psychologique. C’est ainsi tout naturellement qu’ils ont établi un programme d’entrainement de haut niveau. Philippe Berquin, avec son expérience de la voile, estime qu’il faudra un entrainement intensif de huit à dix heures par semaine pour habituer le corps à l’effort.

Les deux hommes vont également travailler avec une diététicienne pour essayer de prendre un peu de gras avant de partir. En effet, les repas ne seront pas toujours des plus complets à bord du petit canot de sept mètres. Ils ne se composeront que de barres énergétiques et de nourritures en sachets lyophilisés. À cela s’ajoute un désalinisateur qui devrait produire huit à dix litres d’eau potable par jour. Aussi, pour éviter l’hypoglycémie en cours de route, il est important de préparer l’organisme.

Audilab, réseau national de centre de correction auditive, est le partenaire officiel de l’aventure. Il est en charge de l’équipement du petit canot des deux hommes avec un GPS, un radar et des panneaux solaires. Les premiers essais ont été réalisés sur l’Erdre, près de Nantes, au mois de juillet dernier et la mise à l’eau s’est avérée concluante. Rendez-vous en décembre pour le lancement de cette épopée incroyable.

You may also like...