Congrès des audioprothésistes 2014

Nouveautés produits auditifs

Le Syndicat national des audioprothésistes-Unsaf vient d’organiser le congrès annuel de la profession, la 36ème édition du congrès des audioprothésistes 2014 a eu donc lieu du jeudi 3 au samedi 5 avril au CNIT de Paris La Défense. Mme Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a été désignée pour parrainer cet événement.

Conférences, ateliers et table ronde portant sur l’audition et la prise en charge des audioprothèses

Le congrès a été inauguré le jeudi 3 avril à 9 h 30 par Luis Godinho, président du Syndicat national des audioprothésistes. Des événements incontournables étaient au rendez-vous : une journée pluridisciplinaire placée sous la présidence du professeur Paul Avan (Laboratoire de biophysique sensorielle – université d’Auvergne, Clermont-Ferrand) et de Éric Bizaguet, président du Collège national d’audioprothèse. La journée a traité la thématique : « De la physiopathologie à l’appareillage : des réseaux d’opportunités ».

Le deuxième événement marquant de cette édition était la table ronde politique organisée par l’Unsaf sous la présidence de Luis Godinho, à cette occasion on a  abordé la question de la « Prise en charge des audioprothèses : une priorité de santé publique ». Les participants ont pu échanger autour des enjeux et des problèmes de la profession.

De nombreuses conférences ont été données par des conférenciers qualifiés et qui ont traité plusieurs thématiques relatives à l’audition et la surdité. Parmi ces conférences on cite  » Physiologie moléculaire des synapses de la cellule ciliée interne : indices fournis par les surdités héréditaires », « Détection hors fréquence : à la recherche de nouveaux mécanismes, conséquences pour le diagnostic et l’appareillage » et  » Nouvelles méthodes d’exploration fonctionnelle du nerf auditif ».

Quatre sessions d’ateliers ont été réparties sur les 3 jours du Congrès et animées par des audioprothésistes, des chargés de cours et membres du Collège national de l’audioprothèse. Les ateliers ont porté sur des thèmes divers : « Validations « in vivo » des aides auditives : 10 points essentiels », « De l’usage du producteur de bruit blanc en thérapie de l’acouphène : vers un changement de posture de l’audioprothésiste », « De l’audiométrie vocale dans le silence à l’audiométrie vocale dans le bruit » et « La certification de service des audioprothésistes par la norme AFNOR NF 518″.

La mâtinée du samedi 5 avril a été consacrée au Collège national d’audioprothèse. Les congressistes ont assisté aux conférences données par les cinq candidats au titre de lauréat du collège national d’audioprothèse, la remise du prix du Collège national d’audioprothèse et les actualités du Collège national d’audioprothèse

Prix et nouveautés à l’occasion du Congrès es audioprothésistes

Le dernier jour du Congrès a été l’occasion, comme chaque année, pour les trois prix de l’Unsaf. Le Prix du meilleur poster scientifique a été remis par le docteur Nicole Matha, présidente du Comité français du Bureau international d’audiophonologie.

Le congrès a été également l’occasion aux industriels et fabricants des produits auditifs pour présenter leurs nouveautés en audiologie. Parmi les firmes réputées présentes au congrès on trouve Siemens Audiologie qui a exposé nombreuses nouveautés et exclusivités. Les audioprothésistes ont pu découvrir la gamme micon, fer de lance du fabricant et qui sera  complétée ultérieurement par le nouveau contour Nitro SP, indiqué pour les pertes auditives sévères à profondes et adapté pour l’appareillage pédiatrique. Siemens a également présenté sa gamme de systèmes de communication sans fil numérique, Comfort Digisystem, développée en partenariat avec la firme allemande Comfort Audio. Siemens a aussi annoncé le lancement de Unity 3, un système de diagnostic et d’aide à l’adaptation piloté par ordinateur, intégrant également la solution Audio’Voc qui permet de réaliser des audiométries vocales.

You may also like...