Donald Trump signe la loi sur la vente libre des aides auditives

trump

Le président américain, Donald Trum, a signé le 18 aout dernier, le fameux Food and Drug Administration Reauthorization Act 2017, un projet de loi valise contenant l’Over the counter Hearing aid Act, le texte qui permet de créer une catégorie d’aides auditives destinées à la vente libre.

Adoption de l’Over the counter Hearing aid Act

Le 18 août dernier, le président américain Donald Trump a signé le Food and Drug Administration Reauthorization Act 2017, contenant l’Over the counter Hearing aid Act, validant ainsi la vente libre de certaines catégories d’aides auditives destinées aux personnes souffrant de pertes auditives légères à modérées. Il convient de rappeler que le texte a déjà été adopté par le parlement et sa mise en œuvre est désormais effective.

Cette mesure a beaucoup divisé les professionnels de l’audition aux États-Unis. Si l’Academy of Doctors of Audiology y était favorable, l’American Academy of Audiology et « l’American Speech-Language-Hearing Associationy étaient favorables sous certaines conditions. L’International Hearing Society  pour sa part, y était opposée. Du côté des fabricants,  la plupart avaient montré une certaine appréhension et ont même demandé à ce que l’offre soit seulement proposée aux pertes légères. L’adoption de la mesure a bien évidemment été applaudie par les associations de consommateurs et de malentendants.

Des avantages pour tout le monde ?

Les praticiens et les chercheurs ont de leur côté fortement participé à l’adoption du texte, permettant ainsi de rendre les aides auditives plus abordables et définitivement plus accessibles au grand nombre. Ils estiment qu’il est urgent de proposer d’autres modèles de soin que le fait d’aller chez un clinicien ou un audiologiste pour ceux qui souffrent de troubles auditifs. Grâce aux progrès technologiques et à la vente libre, les patients ont le choix et peuvent aisément trouver des aides auditives efficaces. Il reste bien évidemment plus intéressant de s’appareiller auprès d’un professionnel sur bon nombre de points, mais cette alternative a tout de même ses avantages.

L’Over the counter Hearing aid Act prévoit également que la FDA mette en place une nouvelle règlementation pour cette catégorie d’appareils auditifs, et ce, dans les trois ans à venir. Les appareils auditifs seront par la suite proposés en vente libre sur l’ensemble du territoire américain. Ces derniers devront toutefois respecter certains critères de sécurité et d’efficacité et présenter des informations claires sur les capacités de l’appareil et les détails de son appartenance à la catégorie OTC. À noter qu’il revient également à la FDA de définir les conditions de vente de ces appareils auditifs.

Qu’en est-il du reste du monde ?

La mise en place d’une telle mesure n’a pas encore été définie pour l’Europe et le reste du monde. Pour les États-Unis, l’accessibilité des aides auditives répondait à une certaine urgence. Rappelons que le 26 juillet dernier, Debbie Dingell, membre du congrès américain, a présenté un projet de loi visant à intégrer les aides auditives au sein du Medicare, le système d’assurance-santé fédéral américain, destiné aux personnes de plus de 65 ans ou qui souffrent de certains handicaps.  Le texte, baptisé Medicare Hearing Aid Coverage Act of 2017, devrait quant à lui, permettre la prise en charge des aides auditives achetées sur le circuit de la vente libre. Avant qu’il ne soit validé, il faudra encore bien de négociations.

You may also like...