FNÉA lance la campagne nationale pour les malentendants

FNÉA

La Fédération nationale des Étudiants en Audioprothèse (FNÉA) lance une campagne dédiée à l’amélioration de la prise en charge des malentendants appareillés des instituts de gérontologie. Divers plans d’action ont été mis en place à cet effet afin d’aider de former et de sensibiliser les équipes pluridisciplinaires au fonctionnement et à l’entretien des appareils auditifs.

Une campagne de sensibilisation

À travers sa campagne, la Fédération nationale des Étudiants en Audioprothèse (FNÉA) s’adresse aux équipes pluridisciplinaires et les incite à mieux se former aux fonctionnements et aux techniques d’entretien des appareils auditifs. Les modules de la formation proposée par la FNÉA ont également pour objectif de recenser les malentendants appareillés en institut gérontologique et d’évaluer leurs besoins afin d’améliorer au mieux leur prise en charge.

Pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés, la Fédération nationale des Étudiants en Audioprothèse a choisi de faire participer les étudiants- stagiaires en audioprothèse et de mettre à leur disposition divers outils dédiés.  Aussi, pour la formation du personnel soignant, la FNÉA a mis en place un guide pratique qui s’axe sur l’utilisation et l’entretien des appareils auditifs. La fédération propose également de découvrir un kit de démonstration qui contient les essentiels à savoir une poire, des lingettes, des capsules effervescentes, un testeur de piles, une brosse, une oreille en silicone ainsi que des appareils factices.

Des actions mises en place pour évaluer les niveaux de surdité

Afin que les stagiaires se perfectionnent rapidement au métier, la FNÉA met également d’autres solutions telles qu’un outil d’aide qui facilite l’évaluation du niveau d’autonomie de chaque patient  afin de mieux cibler ses besoins et de définir la solution qui lui conviendra le mieux. Un outil d’aide qui permet de recenser et d’identifier les résidents appareillés a également été annoncé au même titre qu’un outil permettant de reconnaître et d’évaluer les problèmes rencontrés par les résidents appareillés.

À noter que le lancement de cette campagne vient à la suite des récentes publications des études portant sur l’apport de l’appareillage auditif. Cette action nationale repose sur la volonté des quelque 200 étudiants de première année qui effectuent actuellement leur stage en institut gérontologique. À l’issue de cette campagne, la FNÉA espère arriver à former et à sensibiliser le personnel soignant au fonctionnement et à l’entretien d’un appareil auditif.

 Pourquoi le port régulier de l’appareil auditif est-il indispensable ?

Dans une récente communiquée de presse, la FNÉA est revenue sur l’importance du port régulier de l’appareil auditif chez les malentendants. Cela permettrait d’une part de réduire le risque de chute chez les malentendants et d’autre part de limiter les dégâts qu’occasionnent les troubles auditifs sur les  capacités cognitives. Il semblerait également que la déficience auditive  affecte l’état de santé psychosocial des malentendants, c’est pourquoi il est nécessaire de faire évaluer son audition dès les premiers signes de troubles auditifs.

En ce qui concerne la formation des étudiants de première année, la FNÉA leur recommande de suivre un stage d’une durée de deux semaines dans un établissement gérontologique afin de compléter leur acquis. Cela leur permet également de mieux s’imprégner du quotidien du personnel soignant et de mieux comprendre les problèmes spécifiques des malentendants qui y sont internés.

You may also like...