La 17ème Journée Nationale de l’Audition : informer, sensibiliser, prévenir

L’Association JNA (Journée Nationale de l’Audition) s’est donnée -dès sa création- pour mission la diffusion d’informations et la sensibilisation du public dans le domaine de l’audition. Depuis 16 ans, elle organise chaque année au  mois de mars une grande manifestation nationale qui rassemble les grands acteurs mondiaux de l’Audition et de la Santé pour les mettre au service d’un public désireux d’améliorer ses connaissances sur la surdité et les problèmes auditifs.

Dans un communiqué, l’association a déclaré la tenue de la 17ème édition de Journée Nationale de l’Audition le jeudi 13 mars 2014 avec l’appui et le concours de l’association France Acouphènes, partenaire de l’événement. Cette édition intitulée « On est fait pour s’entendre » tachera de sensibiliser les Français sur leur audition et portera sur deux thèmes majeurs : « Nos oreilles ne sont pas faites que pour entendre » et « Acouphènes et hyperacousie : quelles solutions? » Fidèle à sa mission, la 17e Journée Nationale de l’Audition se basera sur une triple action : Informer, sensibiliser, prévenir.

 « Nos oreilles ne sont pas faites que pour entendre »

Pour bien vivre et bien vieillir, il est nécessaire de bien entendre, car bien entendre permet de bien se faire comprendre, apprendre, communiquer ; l’ouïe ayant bien un impact sur les apprentissages, la disponibilité au travail, la sociabilité et l’autonomie. L’évènement de cette année « a donc pour objectif d’informer sur la nécessité de préserver son capital auditif et de maintenir ses capacités auditives quels qu’en soient les moyens (aides auditives, orthophonie…) » précise-t-on dans le communiqué.

Partant du constat que le public reste globalement mal informé en ce qui concerne les problèmes auditifs, la surdité, les équipements auditifs proposés et leur coût, l’association JNA a mis en place tout un dispositif d’informations à destination de toutes les catégories du public. Une documentation préventive sur les différentes pathologies et les solutions  pour lutter contre les problèmes de la mal-audition sera diffusée à cette occasion par les partenaires de l’association Journée Nationale de l’Audition.

Le programme regroupe des animations et multiples initiatives: dépistages auditifs gratuits à travers toute la France, conférences, ateliers, expositions, stands d’information, animations culturelles et pédagogiques ou encore des guides pratiques d’informations… L’évènement sera donc l’occasion de communiquer et de sensibiliser sur le fonctionnement du système auditif et le rôle des oreilles qui « ne sont pas faites que pour entendre » mais aussi pour : appréhender « notre relation au monde et à autrui » à travers la communication qui se fait grâce à l’ouïe ; favoriser « les capacités d’apprentissage » ; le « bien-vieillir » sans se retrouver isolé de son entourage et du monde extérieur.

« Acouphènes et hyperacousie : quelles solutions? »

Une enquête JNA- IPSOS 2013, a démontré qu’aujourd’hui, encore 1 personne sur 2 n’a jamais fait contrôler son audition au cours de sa vie. Pourtant le nombre de Français atteints de gênes auditives est énorme et s’élève à 8 millions de personnes !

La campagne de la 17ème Journée Nationale de L’audition abordera le thème des acouphènes et d’hyperacousie ; ces troubles de l’audition généralement négligés et qui s’avèrent de plus en plus dangereux et répandus. Les acouphènes (sifflements, bourdonnement….) et l’hyperacousie « sont des handicaps invisibles de plus en plus fréquents », explique la JNA. « Selon les sources de l’association France Acouphènes, environ 2,5 millions de personnes sont officiellement touchées par ces gênes auditives. Mais on estime entre 6 et 8 millions le nombre de Français ayant des acouphènes. »

Partant du principe que l’audition est l’affaire de tous et qu’elle concerne toutes les tranches d’âge, les professionnels s’adresseront à toutes les catégories : les jeunes menacés par les habitudes d’écoute liées aux baladeurs numériques, les employés exposés aux bruits dans leur milieu professionnel et les plus âgés  souffrant de presbyacousie, phénomène naturel de baisse de l’audition.

Dans le cadre de cette Campagne Nationale d’information et de prévention, Professionnels de l’audition, Audioprothésistes, Orthophonistes, Organismes de prévention-santé, Associations de malentendants, Médecines ORL, Entreprises, Villes et Collectivités, Institutions de Retraites et de Prévoyance, Services de médecine préventive des Ecoles, Lycées, Collèges et Universités, Institutions de Retraite et de Prévoyance, Mutuelles de santé… se mobiliseront pour recevoir et informer le grand public sur les moyens de conserver une bonne hygiène auditive.

 

 

You may also like...