La déficience auditive entraîne la dépression

Les personnes sourdes et malentendantes susceptibles d'avoir des problèmes psychologiques

Plus de 16% des Européens adultes souffrent d’une déficience auditive assez grave qui affecte négativement leur quotidien. En effet, la perte auditive diminue considérablement la capacité de la personne sourde et malentendante à communiquer, à travailler et à étudier ce qui peut entraîner un sentiment de malaise et de frustration.

La perte auditive est un facteur important de la dépression, en particulier chez les personnes âgées

Selon une étude réalisée par un groupe de chercheurs de l’Institut national sur la surdité et autres troubles de la communication aux États-Unis, la perte auditive est associée à la dépression, l’anxiété et l’isolement face au reste du monde,  surtout chez les personnes âgées.

La surdité et la perte auditive qui sont provoquées par plusieurs facteurs différents peuvent se produire à tout âge : suite à une maladie, à cause d’une lésion nerveuse ou par l’exposition prolongée à un bruit excessif, etc. Les chercheurs ont remarqué que l’absence de traitement des troubles de l’audition, entraîne un sentiment d’isolement social qui conduit directement à la dépression.

L’étude qui a été publiée dans le journal « JAMA Otolaryngology  – Head & Neck Surger, s’est basée sur l’analyse des données de l’Enquête nationale sur la santé et Nutrition  aux Etats-Unis qui comprend 18.000 adultes âgés de 18 ans ou plus et ce afin de démontrer le lien antre perte auditive et dépression. En effet, Contre 5% des adultes ayant une bonne santé auditive mais qui se sentaient déprimés, 11,4% chez les personnes ayant une déficience auditive importante montrent des signes de dépression.

Il est à noter que les personnes âgées sont plus susceptibles de tomber dans la dépression dans les cas de déficience auditive non prise en charge. Selon Frank Lin, MD, Ph.D., principal investigateur de l’étude et Johns Hopkins, otologiste et épidémiologiste : « La perte auditive peut avoir un effet profondément néfaste sur le bien-être physique et mentale des personnes plus âgées et même sur les ressources de soins de santé».

L’utilisation des appareils auditifs serait en mesure de résoudre le problème

Les chercheurs ont mis l’accent sur la relation de cause à effet qui lie la perte auditive à la dépression. Le manque de communication et l’incapacité à l’intégration sociale peuvent bel et bien avoir des effets néfastes sur la santé mentale et psychologiques des personnes sourdes et malentendantes.

Le directeur général du Conseil national sur le vieillissement aux États-Unis, James Firman, a souligné ce phénomène en déclarant que :«Les personnes atteintes de perte auditive, en particulier ceux qui n’utilisent pas d’aides auditives, ont le plus de difficultés à communiquer avec d’autres personnes, que ce soit dans des situations familiales, des rencontres sociales ou au travail. »

Les dépistages et les tests auditifs précoces , les implants et les appareils auditifs seraient en mesure d’améliorer l’audition et du coup la qualité de vie des personnes sourdes et malentendantes. Les chercheurs de Johns Hopkins effectuent actuellement des tests pour savoir si le l’utilisation d’appareil auditifs ou autres types d’aides auditives peuvent réellement réduire les risques de dépression chez les patients.

You may also like...