L’Agefiph adapte son aide financière aux travailleurs sourds

agefiph

Les travailleurs sourds et malentendants peuvent se réjouir car l’Agefiph vient d’adapter ses aides financières de manière à ce que les salariés bénéficient d’une meilleure prise en charge des prothèses auditives en complément des autres types de financements dédiées.

Une prothèse auditive pour les travailleurs sourds

Les travailleurs sourds et malentendants ont parfois du mal à financer l’achat de leurs appareils auditifs. Les aides classiques ne permettent pas toujours de pallier les dépenses, ce qui fait que peu d’entre eux sont équipés de prothèses auditives alors qu’ils en ont besoins. L’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (l’Agefiph) propose notamment une prise en charge complète adaptés aux besoins des salariés sourds et malentendants.

Disponible à partir de ce mois, cette aide promet ainsi aux salariés malentendants de bénéficier d’une aide proposée en complément des financements mobilisables comme la Prestation compensation handicap (PCH), la Sécurité sociale, la mutuelle, etc. La mise en place de cette aide vient ainsi compenser le besoin en financement des salariés et leur permet de faire plus aisément l’achat d’une prothèse auditive à petits prix.

Un renouvellement tous les quatre ans

Depuis le début du mois d’avril, l’aide octroyée à l’achat des prothèses auditives est calculée sur la base du reste à charge dont doit s’acquitter le bénéficiaire. L’aide maximale s’élève à 700 euros pour l’achat d’un appareil auditif et à 1400 euros pour deux appareils. Ce mode de financement rappelle un peu le principe du tiers-payant et le renouvellement se fait tous les quatre ans, lorsque le trouble auditif est aggravé  ou lorsque l’appareil auditif se révèle défectueux. Ce nouveau système promet de nombreux avantages car elle réduit de manière conséquente le reste à charge financier.

 La mise en place de cette nouvelle aide ramène au dispositif de tiers payant et vient en complément des aides déjà existantes. L’achat de prothèses auditives peut également être financé par le PCH et s’appliquer directement sur la facture. Pour rappel, la personne a six mois après l’achat  pour déposer sa demande de remboursement. Jusqu’à présent, la demande devait être déposée auprès de la MDPH avant l’achat de la prothèse auditive. Enfin, il est intéressant de noter que l’amélioration de la prise en charge a été annoncée à la fin de l’année 2016 mais elle ne devrait être effective qu’en 2018.

Les offres de l’Agefiph aux personnes handicapées auditives

L’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (l’Agefiph) propose de compenser le handicap des salariés qui souffrent de handicap auditifs. L’offre s’adresse tout particulièrement aux personnes handicapées auditives, que ce soit des salariés ou des travailleurs indépendants mais aussi aux demandeurs d’emploi détenteur d’une promesse d’embauche, aux stagiaires de la formation professionnelle, aux stagiaires de CRP/CRF dans les 9 mois précédant la fin de la formation et aux étudiants de l’enseignement supérieur qui suivent un stage professionnel.

L’aide est proposée sous forme d’une offre complémentaire aux financements obtenus telles que la mutuelle, la sécurité sociale ou le PCH. Dans tous les cas, l’offre est accessible à tous les salariés souhaitant faire l’acquisition d’une prothèse auditive.

You may also like...