Le tabagisme actif ou passif nuit à la capacité auditive

Fumer nuit à l'audition et entraîne la surdité

C’est confirmé : fumer nuit à l’audition et contribue directement à la baisse auditive dans le monde! Une étude récente menée par une équipe de chercheurs britanniques conclut que les personnes fumeuses encourent un risque de perte auditive supérieur de 25% par rapport aux non- fumeurs. La fumée passive, quant à elle, augmente le risque de déficience auditive de 15% par rapport aux personnes non exposées au tabac.

Une étude anglaise affirme le lien entre tabagisme et déficience auditive

Les effets néfastes du tabac sur le goût et l’odorat ont été largement démontrés depuis un bon moment mais ce que l’on ne connaissait pas jusqu’à présent c’est la manière dont agit le tabac sur l’ouïe.

Le lien entre tabagisme et déficience auditive vient d’être confirmé par une  étude menée par une équipe de chercheurs de l’université de Manchester et publiée le 28 mai dans le Journal of the Association for Research in Otolaryngology (JARO). Afin d’aboutir à des résultats tangibles, les chercheurs ont réalisé une analyse transversale sur un échantillon représentatif de la société britannique. Ils se sont appuyés sur des données concernant les tests auditifs et les questionnaires de 164.770 personnes (homes et femmes) âgées de 40 à 69 ans, issues d’une banque de données médicales britannique, UK Biobank. Les sujets de l’étude ont tous passé un test auditif de compréhension de la parole dans le bruit et l’équipe de la recherche a bien veillé à les questionner sur leurs habitudes en termes de tabagisme pour savoir s’ils sont des fumeurs actifs ou passifs.

La fumée même passive augmente le risque de la surdité

Qu’ils soient fumeurs actifs ou passifs, les hommes et femmes exposés à la fumée de cigarette risquent de devenir sourds; c’est le constat final de cette étude qui vient confirmer les études précédentes sur le tabac et l’ouïe.  En moyenne 30 % de personnes supplémentaires atteintes de surdité se trouvent parmi les fumeurs. L’étude établit  également un lien direct entre le risque de surdité et la quantité de tabac consommée. Dr Piers Dawes, du département de psychologie de l’université de Manchester et auteur principal de l’étude, s’alarme: « Quand on sait que 20 % de la population britannique fume, et jusqu’à 60 % dans d’autres pays, le tabagisme peut représenter une cause non négligeable de perte d’audition », il poursuit « Nous avons découvert que plus vous fumez de paquets par semaine, et plus longtemps vous fumez, plus le risque d’endommager votre audition augmente. »

Pire encore, l’étude a révélé que le tabagisme passif est presque aussi néfaste que le tabagisme actif. Être exposé à la fumée de cigarette entre 2 et 9 heures par semaine accroît le risque de la perte auditive de 28 % pour atteindre 39 %  si l’exposition est supérieure à 10 heures. Conclusion : le niveau de perte auditive est corrélé à la dose de consommation ou d’exposition.

Même si l’étude ne conclut pas sur la cause des effets néfastes du tabac sur l’audition, les chercheurs soulignent que les résultats «suggèrent que les produits contenus dans le tabac pourraient avoir une influence toxique directe sur l’audition».  La nicotine étant un vasoconstricteur provoque un rétrécissement des vaisseaux  et nuit ainsi à l’irrigation de l’oreille interne et au bon fonctionnement du système auditif.

Néanmoins arrêter de fumer peut baisser le risque de déficience auditive, selon le Dr Dawes  «Notre étude révèle aussi que la réduction du tabagisme semble faire diminuer les risques de perte auditive. Arrêter de fumer pourrait même les éliminer».

You may also like...