Les frères Jégou se lancent à la conquête du marché chinois

jégou

Lorsque deux frères du Finistère s’appliquent dans la réalisation de solutions auditives, cela donne une start-up qui attire des investisseurs chinois. Retour sur le succès d’une petite entreprise spécialisée dans les aides auditives.

Un parcours exemplaire

Adrien et Florent Jégou sont deux frères jumeaux aux origines carhaisiennes qui vivent dans le Finistère. Ce qui les singularise, c’est que du haut de leur 32 ans, ces deux jeunes entrepreneurs ont créé leur propre entreprise spécialisée dans les aides auditives. Adrien a notamment suivi une formation en marketing et a choisi de s’installer à Nantes. Pour sa part, Florent a choisi de s’expatrier à Qingdao, dans la province chinoise du Shandong.

L’aventure a débuté en 2009 où les deux hommes ont créé leur première entreprise de sourcing. Cette start-up permettait aux entreprises françaises de déléguer leurs achats en Chine aux deux hommes via leur société. À l’époque, ils travaillaient avec Renault et leur succès était tel qu’ils amassaient un chiffre d’affaires de plus de cinq millions d’euros. Par la suite, les deux jeunes entrepreneurs ont créé une nouvelle start-up baptisée Qualison, spécialisée dans les aides auditives. On est en 2014 et les frères Jégou ont déjà acquis une bonne expérience du marché chinois, ce qui leur servira par la suite.

Une société spécialisée dans les aides auditives

Adrien et Florent Jégou n’ont pas choisi d’investir dans le secteur de l’audioprothèse par hasard. En effet, leur projet est né en France et l’idée leur est venue à la vue de leur grand-mère qui souffrait de problèmes d’audition. Les deux hommes se sont alors mis pour objectif de lui trouver des prothèses pas chères en Chine. Mieux, ils se sont lancés dans la création d’une prothèse personnalisée qui répondrait à ses besoins tout en lui accordant un bon niveau de confort une fois porté. Comme ils travaillent en collaboration avec des spécialistes chinois, ils se sont penchés sur la création d’un assistant d’écoute numérique préréglé qui sera proposé à moins de 250 €.

Les appareils ont été conçus pour apporter de belles performances. Pour ce faire, les deux hommes ont choisi de travailler sur le projet avec une équipe franco-chinoise de 15 personnes. L’équipe a notamment intégré de nombreuses fonctionnalités telles que le télécoil et le bluetooth aux solutions auditives et après 18mois de recherche, les solutions auditives ont vu le jour.

Un investissement de choix

Pour fabriquer les assistants d’écoute, les frères Jégou ont racheté 100 % du capital d’une entreprise chinoise spécialisée dans la fabrication de prothèse auditive et embauchent dans la foulée une dizaine de personnes. Le projet a intéressé un mécène chinois, propriétaire d’un fonds d’investissement, qui a placé un million d’euros dans le projet de création d’entreprise des frères Jégou. Comme l’idée est de se placer à la fois sur le marché français et chinois, les deux frères ont choisi de concevoir deux types de produits différents. En effet, les deux pays ne sont pas sur les mêmes standards

Il convient de rappeler qu’en France, seuls les audioprothésistes peuvent commercialiser les prothèses auditives. L’assistant d’écoute des frères Jégou quant à elle, ne requiert pas de prescription médicale et peut être commercialisé dans les pharmacies. Les premiers appareils auditifs des deux frères seront notamment proposés à la vente dès le mois de septembre en France et en janvier 2017 en Chine.

You may also like...