Luis Godinho publie une analyse sectorielle de l’audioprothèse en France

Luis godinho

Luis Godinho, audioprothésiste à Paris ; président du Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) et membre du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), vient de publier une analyse sectorielle de l’audioprothèse en France, une étude qui mérite qu’on y jette un coup d’œil.

Une analyse sectorielle de l’audioprothèse en France

Luis Godinho n’est jamais en manque de projet. Après s’être intéressé aux questions de prises en charge des malentendants en Europe dans sa dernière étude, le Président du Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) publie une étude spécifique baptisée « analyse sectorielle de l’audioprothèse en France ». Présentée lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 11 décembre dernier, cette étude est disponible sous forme d’un document de 52 pages et a été élaborée dans le but de faire un tour d’horizon sur le coût actuel des appareils auditifs en France.

Il n’est pas sans rappeler que le secteur de l’audioprothèse a été jusqu’à récemment la cible de polémique. En cause : le coût des solutions auditives qui, d’après les consommateurs, était trop cher. À travers son analyse, l’audioprothésiste Luis Godinho, souhaite apporter la lumière sur le coût réel des appareils auditifs afin d’apaiser les craintes des utilisateurs.

Des données fiables sont partagées

Luis Godinho, lors de la conférence de présentation du document, a déjà évoqué la ligne suivie par l’étude. Plus qu’une simple rétrospective de tout ce qui a été dit et fait ces dernières années, l’étude compte bien apporter des faits nouveaux et des données plus fiables, obtenues de sources nationales et internationales et qui viennent crédibiliser l’apport médico-économique de l’audioprothèse. À noter que le but est de faciliter l’accès aux appareils auditifs aux malentendants français sur les prix réels des appareils auditifs.

Rien qu’en 2015, plus de 400 000 personnes ont été équipées avec des solutions auditives performantes. Concernant le nombre de personnes appareillables, on en a compté plus de 3 millions alors que 2 millions de personnes seulement possèdent actuellement d’aides auditives.

Le rôle de l’audioprothésiste

L’analyse sectorielle de Luis Godinho revient également sur le rôle de l’audioprothésiste, car contrairement aux idées reçues, elle ne s’arrête pas aux conseils concernant le choix et l’achat. Il est également en charge du suivi du client, et ce, sur une période de 5 ans. Ce n’est alors nullement une relation marchande, c’est une relation à long terme qu’il faudra préserver.

Dans son étude, Luis Godinho revient également sur le reste à charge des patients qui s’appareillent. Longtemps jugé trop faible, le reste à la charge des clients est de 120 euros en France alors qu’il est de 840 euros en Allemagne où le remboursement obligatoire. En cause de cette disparité des chiffres : le manque d’engagement de l’assurance maladie. Enfin, à travers son analyse sectorielle de l’audioprothèse en France, Luis Godinho espère instaurer un débat plus serein concernant le secteur de l’audioprothèse.

You may also like...