Oocity, propose de nouveaux services gratuits pour sourds et malentendants

De nouvelles solutions pour simplifier le quotidien des déficients auditifs

Implantée à PARIS, l’entreprise Oocity est active depuis le 22 juillet 2013, elle est spécialisée dans le secteur d’activité de la production de films et de programmes pour la télévision. Oocity vise à simplifier et améliorer la vie quotidienne des personnes sourdes et malentendantes et ce en utilisant le numérique, et notamment la vidéo mobile. Une initiative sélectionnée pour le programme SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux.

Simplifier la vie en ville aux personnes sourdes et malentendantes

On compte en France 1,5 millions de déficients auditifs moyens à sévères et 350 000 personnes déficients auditifs profonds. D’autre part, les statistiques indiquent que le nombre de personnes sourdes et malentendantes qui maîtrisent la langue de signes (française ou étrangère) est de 400 000 à 900 000 personnes.

Ces statistiques révèlent, selon Gwenaëlle Brochoire co-fondatrice et présidente d’Oocity, un « manque de précision, et donc d’organisation, auxquels il faut faire face en France aujourd’hui ». Surtout lorsqu’on sait que ce manque d’intérêt sincère aux problèmes de l’audition entraîne des conséquences individuelles et sociales fâcheuses : « près de 50 % des sourds sont à la recherche d’un emploi, et près de 80 % des sourds de naissance souffrent d’un illettrisme plus ou moins prononcé. »

Face à ces donnés et dès juillet 2013, la société Oocity a commencé à défendre un projet prometteur qui facilitera énormément l’accessibilité aux personnes sourdes et malentendantes ; celui de la vidéo numérique. En effet, la société considère que la réalisation de vidéos explicatives incluant des sous-titres dans le discours de présentateurs s’exprimant en Langue des Signes Française aidera à simplifier la vie quotidienne des déficients auditifs. Ces vidéos doivent être mises en ligne sur des sites web, ou par l’intermédiaire d’applications pour téléphones mobiles et tablettes.

Ainsi les personnes sourdes ayant des capacités réduites à la lecture pourront effectuer des réservations sur les sites en toute autonomie étant donné que les principales étapes sont expliquées par des séquences vidéos en langue de signes. Ce projet de l’entreprise Oocity a été sélectionné pour le programme SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux 2014.

Projets en cours d’Oocity pour l’amélioration du quotidien des déficients auditifs

Fière de la sélection de son prijet pour le programme SFR Jeunes Talents Entrepreneurs Sociaux 2014, l’entreprise compte réaliser une série de services gratuits permettant d’améliorer le quotidien des personnes souffrant des troubles de l’audition.

Le premier service sera sous forme d’ «un city-guide, c’est-à-dire à un service qui permet aux sourds de mieux vivre dans leur ville, ou de mieux profiter d’une ville où ils voyagent », explique Gwenaëlle Brochoire. Ce service sera réalisé en partenariat avec Oocity.tv : un site Internet, optimisé pour les mobiles et qui deviendra le city-guide de nombreuses villes françaises en commençant par Paris. D’autre part, l’entreprise compte collaborer avec Oopages.tv : un annuaire Internet, optimisé pour les mobiles, et qui « va permettre de recenser les personnes et les services qui proposent la LSF comme langue d’accueil : commerçants, artisans, interprètes, associations, etc. »

Par ailleurs, et d’ici l’automne 2014, la société lancera Oocare, une application sur téléphone mobile capable de simplifier le « parcours santé » à Paris et en Ile de France. C’est une application développée en partenariat avec technologique Object’ive, et qui sera totalement gratuite elle aussi.

La société a entrepris également de faire un travail de médiateur entre les différents acteurs de l’écosystème qui s’est développé autour de la thématique de la surdité et dont les membres de ne profitent pas comme il se doit de l’immense potentiel du numérique, selon la présidente de Oocity. L’entreprise tente de profiter des outils numériques afin d’engager le dialogue avec ces différents organismes privés et publics dans le but de créer des alliances entre eux, ce qui aidera considérablement à faire face au problème de la déficience auditive.

You may also like...