Perte de l’audition chez les adolescents : l’obésité en cause

Les adolescents obèses risquent la déficience auditive

Nombreux sont les problèmes de santé liés à l’obésité : maladies cardio-vasculaires, diabète, hypertension, asthme …désormais, on peut ajouter la surdité à la liste ! Une étude menée par des chercheurs de la Columbia University et publiée dans la revue The Laryngoscope a montré que l’obésité peut être associée directement et indirectement à la déficience auditive chez les adolescents.

Un risque doublé de perte auditive par rapport aux adolescents de poids normal

L’équipe de chercheurs de la Columbia University a mené son étude auprès de 1500 adolescents âgés de 12 à 19 ans. Après avoir isolé les facteurs externes pouvant mener à une perte auditive (antécédents familiaux, prise de médicaments, exposition au bruit…), les chercheurs ont conclu que la liste des risques que présentent les jeunes obèses s’est allongée.  En effet, ils seraient deux fois plus susceptibles que les adolescents de poids normal de perdre de l’audition sur toutes les fréquences auditives.

Les résultats des tests auditifs des participants à l’expérience ont montré une acuité auditive très faible sur toutes les fréquences audibles par l’être humain (entre 20 et 20.000 Hz). Les taux de perte d’audition s’accentuent encore plus avec les basses fréquences (<2 000 Hz): 15% des adolescents obèses révèlent des troubles auditifs sur ces fréquences contre 8% des adolescents de poids normal.

Par ailleurs, les résultats de l’analyse ont révélé que les cellules ciliées de l’oreille interne de ces jeunes sont sérieusement endommagées ce qui influe négativement sur leur capacité auditive. L’obésité peut donc altérer l’audition, une vérité déjà prouvée chez les adultes mais «c’est la première publication à montrer que l’obésité est associée à une perte d’audition chez les adolescents», a souligné Anil Lalwani, chef d’équipe de l’étude.

Les inflammations liées à l’obésité entraînent des lésions irréversibles dans l’oreille

Selon l’équipe de la recherche américaine, l’obésité peut entraîner la perte auditive en raison de molécules inflammatoires causées par l’excès de tissus adipeux. Ceci engendre, avec le temps, une altération des cellules ciliées de l’oreille interne entraînant des lésions et des dommages irréversibles sur les deux oreilles.

D’autre part, l’obésité est liée au diabète ou l’hypercholestérolémie, tous les deux responsables d’une perte d’audition, selon plusieurs scientifiques. Des constats inquiétants surtout quand on sait que l’obésité touche 17% des adolescents aux USA et 10% en France !

L’étude met l’accent également sur le pourcentage des adolescents n’ayant pas conscience de leurs problèmes d’audition. En effet, 80% des jeunes déficients auditifs ne sont pas au courant de leur perte d’audition et rencontrent des troubles cognitifs et comportementaux. Ce qui influe négativement sur leurs résultats scolaires et leurs relations sociales.

Les chercheurs de la Columbia University ont appelé les parents à encourager leurs enfants à pratiquer régulièrement des dépistages de surdité afin de remédier aux troubles de l’audition d’une manière précoce.

You may also like...