RogerVoice, l’application qui permet aux malentendants de téléphoner

rogervoice

Les innovations se succèdent en cette fin d’année et parmi elles, l’application RogerVoice qui permet aux bègues, aux malentendants et aux sourds de téléphoner. Cette idée aurait paru impensable il y a de cela quelques années, mais avec les recherches faites ces dix dernières années, c’est désormais possible.

Téléphoner : c’est désormais possible !

La nouvelle découverte qui mérite l’attention en cette fin d’année, c’est assurément l’application RogerVoice, dédiée aux personnes bègues, malentendantes et sourdes et qui permet à ces dernières de recevoir et même de passer des appels par téléphone. Proposée sur iPhone et Android, l’application devrait rapidement séduire et d’ailleurs, elle se pose déjà comme l’application phare à retenir pour toutes les personnes qui présentent des troubles auditifs.

Même s’il existe d’autres solutions comme les e-mails, les messages textes (SMS) ou encore les réservations en ligne, il reste que le téléphone reste le moyen le plus rapide et le plus efficace pour communiquer. Olivier Jeannel, entrepreneur de métier, comme plus de 500 000 Français souffrant de troubles auditifs et de surdité, en est arrivé au même constat. Olivier est en effet atteint d’une surdité profonde, ce qui fait qu’il doit lire sur les lèvres de son interlocuteur pour comprendre ce qu’il dit.

RogerVoice : une solution innovante

Jusqu’à présent, il était tout simplement impossible pour les sourds et les malentendants de téléphoner. La retranscription des textes et la traduction de ces derniers en langage des signes étaient très couteuses et devaient passer par des services privés. En effet, des intermédiaires étaient en charge de retranscrire en entier les discussions, ce qui revenait relativement cher.

Les discussions par téléphone relevaient alors de l’ordre de l’impossible jusqu’à l’arrivée de RogerVoice. Disponible depuis septembre sur les plateformes Google Play et Apple Store, l’application se pose comme la solution tant attendue par les malentendants, les bègues et les sourdes. Elle devrait leur permettre d’appeler quelqu’un et de lire les réponses retranscrites sur l’écran du Smartphone.

Une technique d’appel révolutionnaire

Il convient toutefois de rappeler que RogerVoice ne permet pas à l’utilisateur de vocaliser ses appels. Il devra taper sur le clavier de son Smartphone ce qu’il souhaite dire à son interlocuteur. L’application va ensuite retranscrire le dialogue via un système de synthèse vocale, ce qui le rend d’autant plus performant. L’interface de RogerVoice ressemble tout particulièrement à celui de l’application WhatsApp tandis que son utilisation reste assez aisée et à la portée de tout le monde.

RogerVoice a été financé sur le site participatif Kickstarter depuis 2014. Les sommes récoltés ont bien dépassé les attentes des éditeurs de l’application puisqu’ils ont réussi à accumuler 35 000 $ alors qu’ils tablaient sur 20 000 $. L’application a ensuite été hébergée par l’accélérateur français TheFamily, ce qui a boosté sa visibilité.

L’application RogerVoice compte à ce jour plus de 1600 utilisateurs et est proposée sous une formule d’abonnement à 9.99 € qui propose trois heures d’appels vers les téléphones fixes et une heure et demi vers les mobiles.

You may also like...