Les jeunes et les dangers de la musique

Pour les jeunes, écouter en permanence sa musique grâce à sa chaîne hi-fi ou son lecteur mp3 est un vrai plaisir ! Mais ça ne doit pas lui faire oublier les risques auditifs engendrés par une écoute forte et prolongée. Quelques gestes simples peuvent protéger l’audition des jeunes.

Quand la musique est un danger

7 jeunes sur 10 écoutent de la musique tous les jours ou presque. Le problème est qu’ils l’écoutent fort et longtemps. C’est de cette combinaison volume/durée que vient le danger. En effet, 67% des jeunes écoutent la musique entre 1 heure et 4 heures. La quasi-totalité d’entre eux a pourtant conscience des problèmes auditifs que ces comportements peuvent engendrer. Ils y ont d’ailleurs déjà été confrontés puisque 42% des jeunes ont déjà ressenti des maux de tête, et 29% des acouphènes à cause de la musique. Les acouphènes sont des bourdonnements ou sifflements d’oreille qui peuvent être très handicapants au quotidien. Les jeunes s’exposent aussi à de l’hyperacousie, c’est-à-dire une hypersensibilité au bruit. Une surdité partielle ou totale peut également apparaître.

Protéger les jeunes des risques auditifs

Paradoxalement, les jeunes ont conscience du danger de cette écoute prolongée de musique, mais ne font rien pour limiter ces risques auditifs. Pourtant, quelques gestes de bon sens peuvent tout changer. Par exemple, le volume du lecteur mp3 ne doit pas dépasser la moitié de sa puissance maximale. De plus, il vaut mieux régler le volume dans un endroit clame, et ne pas l’augmenter, même si l’environnement devient plus bruyant. C’est en le réglant au calme que l’on prend conscience du volume à partir duquel l’écoute de musique devient désagréable pour l’oreille. Certains casques sont isolants, c’est-à-dire que le bruit ambiant ne vient pas s’ajouter à celui de la musique, ce qui limite donc le danger pour les oreilles.
Bien évidemment, il est aussi conseillé de limiter la durée d’écoute. A partir d’une heure, l’oreille a besoin d’une pause. Enfin, il est recommandé d’utiliser les écouteurs fournis par le fabricant lors de l’achat du lecteur mp3, car ces derniers sont limités à un volume sonore de 100 dB, comme l’oblige la loi française. Attention aux écouteurs intra auriculaires, c’est-à-dire ceux qui s’enfoncent plus profondément dans l’oreille, ils amplifieraient d’avantage les sons.
Les risques auditifs ne guettent pas seulement les ados. En effet, les plus petits sont également de plus en plus adeptes de musique puisque un enfant de moins de 12 ans sur deux écouterait déjà plus de 2 heures de musique par semaine en moyenne, et souvent avec un casque. Il est donc pré-férable de les sensibiliser au plus tôt, afin que la musique reste un plaisir, et non un danger.Source : Etude IPSOS JNA Réunica, février 2012, jeunes de 13 à 25 ans

Découvrez nos autres articles
Des vitamines contre les troubles de l’audition

Pour beaucoup, la perte d’audition est liée à l’âge et inéluctable…Pourtant, certaines vitamines pourraient freiner la baisse auditive. Notre liste Lire plus

Les spécialistes de l’audition

En cas de problèmes auditifs, plusieurs spécialistes interviennent pour identifier et traiter les troubles en question. Le médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste) Lire plus

Les secrets de l’oreille

Entendre semble est une chose bien naturelle et l’ouïe permet l’interaction sociale. Seulement, lorsque des problèmes auditifs font leur apparition, Lire plus

Le bruit au quotidien, attention danger !

Il est admis que l’absence totale de bruit serait difficilement supportable pour l’homme. Toutefois, il existe dans la vie quotidienne Lire plus

Appareil-Auditif.pro