Revaudio lance la « SAIF » ou Société des audioprothésistes indépendants de France

Conscient qu’il est devenu impératif de fédérer les audioprothésistes indépendants et de protéger leurs activités contre les risques qui menacent le métier, le réseau Revaudio vient de lancer la « SAIF » ou Société des audioprothésistes indépendants de France. Son objectif ? Celui de défendre au mieux le droit des audioprothésistes.

SAIF : Un appel à la mobilisation des audioprothésistes

Les audioprothésistes indépendants subissent actuellement une pression de toute part et avec la mutation du marché, il faudra compter avec quelques changements. C’est notamment pour éviter que l’activité des audioprothésistes soit cataloguée comme ce fut le cas avec les opticiens que Revaudio lance actuellement la « SAIF » ou Société des audioprothésistes indépendants de France.

Revaudio encourage d’ailleurs les audioprothésistes indépendants de se mobiliser et de rejoindre la SAIF pour faire entendre leurs opinions. Pour rappel, l’objectif de cette association est de tout faire pour que le métier d’audioprothésiste ne soit pas dénaturé. Les professionnels inscrits dans la SAIF pourront notamment exercer de manière indépendante que cela vienne léser leurs prestations.

Quel est l’objectif de cette initiative ?

L’objectif principal de cette initiative est de fédérer au sein de la SAIF le plus grand nombre d’audioprothésistes, surtout ceux qui souhaitent optimiser les soins pour leurs patients et qui souhaitent proposer des prestations de qualité. Revaudio les encourage notamment à partager leurs avis et leur expérience au sein de la SAIF afin de sensibiliser au mieux les patients et de mieux faire comprendre aux médecins ORL le métier d’audioprothésiste.

Les professionnels doivent se battre pour gagner le respect des autres et s’exprimer pour que leur métier soit reconnu à leur juste valeur. En choisissant de se mobiliser, les audioprothésistes n’en seront que plus forts et ils seront plus à même de gagner leur indépendance dans la pratique de leur activité professionnelle. En effet, il n’y a qu’à l’unisson que les professionnels pourront se faire entendre et la SAIF vient les aiguiller dans cette voie.

Un seul objectif : celui d’aider les audioprothésistes à se faire entendre

Les audioprothésistes sont ainsi invités à rejoindre les rangs de la SAIF afin de se faire connaitre et de se faire entendre par les professionnels de l’ORL, mais aussi par le grand public. A l’heure où la situation n’est pas ce qu’il y a de plus mirobolant, il est impératif de ne pas se laisser tirer vers le bas. En apportant ainsi leur pierre à l’édifice, les professionnels s’assurent ainsi d’améliorer la perception des autres concernant leur métier.

Pour avoir de la voix, il faut peser son poids et c’est d’ailleurs pour aider les professionnels à monter en puissance que la centrale Revaudio a lancé la SAIF. Cette dernière pourra avoir sa place dans la centrale tandis que les audioprothésistes du réseau Revaudio peuvent choisir d’adhérer ou non à la Société des audioprothésistes indépendants de France. En somme, la création de la SAIF est une initiative bien honorable qui s’inscrit ans une dynamique fédératrice afin que les audioprothésistes indépendants puissent parfaitement faire leur métier et être reconnus de toute part.

Découvrez nos autres articles
Urgo s’attaque au marché des solutions auditives

Urgo vient de racheter Sonalto, le spécialiste en termes d’assistants d’écoute française. Cette nouvelle acquisition devrait lui permettre d’étoffer sa Lire plus

Une recherche américaine clarifie la façon dont le bruit entraîne la surdité

Les oreilles étant des organes sensibles et très fragiles, elles peuvent facilement s’abîmer surtout lorsqu’elles se trouvent répétitivement exposées à Lire plus

Une nouvelle solution auditive pour pallier la surdité unilatérale

Starkey enchaine les nouveautés et le dernier en date est la sortie de deux nouveaux accessoires sans fil, proposés en Lire plus

Un numerus clausus disponible dès la rentrée pour les écoles d’audioprothèse

On l’a attendu pendant des mois, l’arrêté qui fixe le numerus clausus pour la formation d’audioprothésiste est enfin officiel depuis Lire plus

Appareil-Auditif.pro